/ / ● Qu'est-ce qu'un vêtement en "mode nature"?

● Qu'est-ce qu'un vêtement en "mode nature"?

L'alimentation bio, tout le monde connait (ou croit connaitre), les cosmétiques bio, en général, on en a une vague idée... mais les vêtements bio, l'idée parait un peu saugrenue!

Qu'est-ce (vraiment) un vêtement bio?

Avant de me (re)pencher sur la question pour écrire cet article, j'avais fini par penser que le terme "bio" était un abus de langage quand il s'appliquait au textile, et que finalement, par souci à la fois d'exactitude et de clarté, il valait mieux utiliser "écologique".

Le consommateur se perd devant les allégations des fabricants qui proposent parfois du coton bio, mais aussi des vêtements en fibres naturelles, des tissus issus du recyclage, des vêtements éthiques etc... Louable intention ou green washing? 

Il est maintenent possible de faire certifier ses produits textiles et obtenir un label, certifiant le respect d'un cahier des charges (une liste d'obligations décidées par les fondateurs du label).

Différents pays (leaders sur la question: Allemagne, Angleterre, Etat-Unis...) se sont mis d'accord sur une liste précises d'obligations à respecter en matière de vêtements bio et le label le plus répandu et achevé est le GOTS, qui contrôle tout le processus depuis la production de la fibre de coton jusqu'à l'emballage du produit fini (le vêtement), en passant par les traitements intermédiaires (blanchiment, anti-rétrécissement, teinture...). Les aspects sociaux et éthiques (droit des travailleurs), et environnementaux (traitement des eaux usées...) sont également pris en compte. Les règles de ce cahier des charges sont régulièrement révisées.

Ecocert, l'organisme de contrôle francais, délivre ce certificat (le plus complet) mais aussi d'autres qui garantissent uniquement le pourcentage de fibres biologiques ou recyclées (dans ce dernier cas, on évoque un vêtement "écologique"!).

Inconvénient de la démarche: démarches fastidieuses et coûteuses pour les petites entreprises, très peu (encore) d'acteurs certifiés en France (ateliers notamment) rendant la certification très ardue, surtout avec le choix d'une production locale.

Pour obtenir la certification Gots, il faut en effet que l'atelier qui produit les vêtements soit certifié lui-même par Gots... et il n'y en a quasiment pas en France, ni même en Europe. Les ateliers certifiés sont principalement en Inde ou Turquie et le principal intérêt de la certification est de garantir la proscription du travail des enfants et le respect d'un droit du travail élémentaire.

Les vêtements biologiques pour enfants de risu•risu

risu•risu souhaite bien entendu parvenir à une certification Gots, très lisible pour le consommateur, en attendant la plupart de nos tissus sont certifiés Gots (hors les jerseys de coton biologique achetés en France), la teinture est écologique et réalisée en France et la production est entièrement française.

Il y a toujours un arbitrage à effectuer pour réussir à créer un vêtement beau et bio... Privilégier la production locale est un excellent choix écologique puisqu'il permet de réduire l'empreinte carbone. 

Dans un souci de transparence, chaque fiche produit mentionne ces informations. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations!

 

Grands dossiers